Régis, toi l'Ami

Publié le

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris dimanche le décès brutal de notre ami Régis Prudhommeaux.

Propriétaire dès 1990, Régis était extrêmement connu et apprécié à Cap Esterel du Village au Hameau. 

Très actif au sein de notre copropriété, membre du conseil syndical depuis l'arrivée de la Sogedim, délégué suppléant de notre copropriété à l'ASCAPE.

Joueur de golf, joueur de boules, impliqué dans de nombreuses activités sur Cap.

Toujours prêt à échanger un mot dans la bonne humeur. Egalement toujours prêt à apporter son aide avec rapidité et gentillesse pour un problème technique que certains d'entre vous ont pu rencontrer.

 Régis était Cap Esterel et laissera un vide énorme.

Cher Régis, grand ami, tu nous as quitté trop tôt mais soit certain, tu resteras dans nos pensées et nos cœurs à jamais.

Nos plus sincères condoléances à ta chère épouse, à tes enfants et petits enfants.

Jean François Coosemans / Philippe Pons- pour le CS de la copro G

 

 

Régis,

La brutalité de l'annonce de ton départ nous laisse dans un chagrin immense.

Nos rires se sont transformés en larmes.

Je trempe cette plume dans l'encrier aux souvenirs pour te dire ô combien nous avons tous partagé des moments joyeux à tes côtés.

Nous garderons de toi l'homme gai, sensible, d'une extrême gentillesse, qui, sans calcul, proposait ses services, laissant parfois son temps libre au profit d'une aide requise par son entourage.

Nous entendons encore ton rire qui, sans filtre, trahissait parfois ta présence.

La blondeur de tes cheveux venait parfaire l'homme solaire que tu étais.

Les mots se bousculaient parfois au bord de tes lèvres comme les bulles du champagne que tu prenais plaisir à déguster entre amis, dans la convivialité.

Nous ne pouvons oublier tes passages sur le terrain de boules avec, en main, la petite sacoche magique qui possédait l'un de tes nombreux outils servant à dépanner l'ami ou à le sortir d'une situation dont il ne trouvait pas d'issue.

 

Combien d'interventions as-tu entreprises ?

Combien d'appartements as-tu réaménagés avec cette obsession d'optimiser l'espace ? Le vide tu n'aimais pas !

Avec 4 boulons et 3 vis tu avais toujours l'idée lumineuse pour réaliser l'objet inattendu.

Et puis, de toi, nous aimions aussi profiter des dernières petites nouvelles et anecdotes du site glanées auprès de tes très nombreuses connaissances qui t'avaient donné le surnom de "M. le Maire".

... et maintenant... toi l'OLIVIER, l'arbre souvenir planté au bord de ce terrain du Belvédère, tu vas tendre à nouveau l'un de tes rameaux pour recueillir nos pensées et peut-être alléger notre chagrin.

 

Monique Souviraà-Labastie (message et photos)

 

 

 

 

 

La cérémonie religieuse sera célébrée ce Vendredi 18 à 14 heures :
Eglise St Symphorien
Rue de l'Eglise
51420  WITRY LES REIMS

Publié dans 2022

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
RIP Régis
Répondre
C
Courage à la famille dans cette épreuve douloureuse.
Répondre
P
Ce vendredi après-midi, la grande église St Symphorien de Witry les Reims étaient bondée, une assistance très émue, toujours incrédule à la suite de la disparition brutale de Régis.<br /> Sur trois rangées, plus de vingt amis copropriétaires de Cap Esterel s’étaient déplacés de Bretagne, de Lyon et de Bruxelles, des régions Parisienne et Champenoise.<br /> Après les messages de ses enfants, d’un ancien collègue de Bricorama (Régis était directeur régional de ce groupe), Liliane a lu l’hommage rédigé par Monique. <br /> Puis tous les amis présents ont suivi le cercueil qui disparaissait sous de très nombreuses gerbes et bouquets, jusqu’au cimetière voisin pour un dernier hommage.<br /> Ph
Répondre
F
je partage ses merveilleux mots qui nous remémorent avec émotion tous ces moments amicaux que Régis nous a gratifié.<br /> François
Répondre
C
Quelle tristesse d'apprendre le départ brutal de cet homme si chaleureux, toujours de bonne humeur, jamais dans le jugement, toujours dans la simplicité et la bienveillance. Combien de fois t'ai je dit "si tout le monde était comme toi !" D'une gentillesse sans limite et sans calcul, oui tu étais toujours prêt à aider et avec toi c'est une part de soleil de Cap Esterel qui s'en est allé ! tu passais dire bonjour et comme tu vas nous manquer !! Toutes mes sincères condoléances à ta famille que je n'ai pas eu la plaisir de connaître et nul doute que tu trouveras encore et toujours des personnes à aider là où tu vis désormais. Les portes du paradis te sont sans doute ouvertes sans concertation !
Répondre