Les réponses à vos commentaires suite à l'article sur les futures cessions

Publié le par ascape-site

Chers propriétaires, lecteurs de notre blog,
  Nous avons mesuré, au travers de vos questions et interrogations suscitées par le dernier article paru sur le blog ASCAPE, le grand intérêt que vous portiez au devenir du site de Cap Esterel : c’est pour nous un encouragement, et une motivation pour avancer plus vite mais aussi pour expliquer davantage encore….
  Plutôt que d’apporter une réponse à chaque commentaire, qui eût comporté beaucoup de redites et lourdeurs, nous avons préféré reprendre l’essentiel des sujets posant questions et apporter les précisions, autant que possible, dans la mesure de l’avancement des nombreux dossiers en cours.


                     La fréquentation de Cap Esterel : 

   Nous avons bien conscience de la nécessité d’un apport de clientèle touristique pour la survie de Cap Esterel; si P&V n’a plus la même implication que dans les années antérieures, d’autres hébergeurs professionnels ont pris place : aujourd’hui, environ 50% des propriétaires confient leur bien à la gestion locative, et nous ne pouvons  qu’encourager cette dynamique.
  Chacun regrette la « courte saison » de Cap Esterel guidée par les dates de commercialisation P&V, et l’ASCAPE oriente tous ses efforts pour une extension de l’ouverture du site :
  L’ouverture dès février en 2020 (vacances scolaires Françaises), malheureusement annulée en 2021 pour cause de COVID, est à nouveau envisagée pour février 2022 et les années suivantes, nécessitant la mobilisation des acteurs du site, une animation minimale et la présence de quelques commerces essentiels.
- La reprise par l’ASCAPE des activités Golf, Tennis et autres, avec l’impérative d’une exploitation 12 mois/12.


                L’exploitation du parking extérieur Village :  

  Cet équipement dont l’ASCAPE sera propriétaire en 2022 présente aujourd’hui de nombreuses défaillances :
•    logistique de gestion d’entrée et sortie (billetterie) quasi hors service, à l’origine d’innombrables problèmes techniques supportés par les usagers 
•    saturation du parking durant plus d’1 mois d’été ayant perturbé le principe de « station sans voiture », alors que plus de 100 places ont été supprimées au fil des années pour des équipements annexes.
•    absence de bornes de recharge pour véhicules électriques 
  L’ASCAPE ne pourrait se satisfaire de poursuivre plus longtemps une telle gestion cahoteuse. Les récentes approches auprès d’établissements bancaires nous permettent d’envisager le recours à l’emprunt, remboursable par le CA généré sur cette exploitation, sans aucun impact sur le budget ASCAPE et charge complémentaire pour les propriétaires.
  A noter que l’ASCAPE entend maintenir une politique tarifaire « raisonnable » attribuant des conditions avantageuses pour les propriétaires.

                    La gestion des accès et stationnements limités dans le centre du Village et Hameau :
- Des études sont en cours pour introduire une logistique de gestion des accès limités en centre village et hameau : la difficulté à faire respecter la réglementation et la pratique, ni efficace, ni élégante, des autocollants sur les pare-brise montre les limites du système actuel. 
L’application des principes de dépose-minutes et d’accès PMR sont bien pris en compte. 
  Toutes ces problématiques sont analysées et les investissements qui devront être réalisés dans tous ces domaines seront bien entendu priorisés, et seront réalisés les uns après les autres en totalité puisque nous avons le souci de limiter au maximum l’impact sur les charges des propriétaires, qui sont réparties au prorata des tantièmes de chacun des propriétaires du site
  Le Règlement Intérieur sera révisé afin de clarifier « les règles de vie » de Cap Esterel et en imposer plus fermement le respect.

                                    L’animation : 
  L’ASCAPE est consciente de la nécessité d’une animation adaptée à la clientèle de Cap Esterel, selon les périodes des saisons. (Famille, Enfants, Seniors, Evènements, Congrès, Séminaires,…) La politique de réduction des coûts menée par P&V oblige en effet l’ASCAPE à mobiliser les budgets suffisants en ces domaines, et à chercher des moyens alternatifs, comme par exemple le rapprochement avec les services culturels et évènementiels de la commune.
  Les propriétaires doivent être conscients que l’animation était jusqu’à présent financée par P&V à plus de 50%, en sa qualité l’hébergeur majoritaire de Cap Esterel. Il revient aujourd’hui à l’ASCAPE de répartir la totalité de cette charge sur l’ensemble des propriétaires. 

                                                         Le petit train : 
   De même, la prestation du petit train bénéficiant à l’ensemble des résidents de Cap Esterel, il revient dorénavant à l’ASCAPE d’en supporter la totalité du coût.
   Afin d’éviter le doublement du budget 2022 alloué à ce service, il a été préféré de le recentrer sur sa fonction première qui est d’assurer une liaison entre Cap Esterel et la plage du Dramont, sur les périodes propices : 15/06 au 15/09.
   Nous ne sous-estimons pas l’aspect ludique du petit train pour une clientèle familiale, et nous pourrons également proposer ponctuellement des prestations complémentaires à l’occasion d’évènements ou animations, comme ce fut le cas lors des dernières festivités d’Halloween consacrées aux enfants.

 

                       Les espaces aquatiques et piscines :
  La reprise de ces équipements représente dorénavant un budget important à la charge directe de l’ASCAPE.
  L’ASCAPE convient que leur accès doit être réservé exclusivement aux résidents du site et il a d’ailleurs été décidé d’en supprimer l’accès aux « extérieurs » dès 2022, en rupture à la pratique antérieure de P&V.
  Cet équipement doit être perçu à la fois comme un équipement de valorisation de l’ensemble immobilier, partie intégrante du patrimoine de chacun, (être propriétaire dans un domaine avec des espaces aquatiques de qualité)  et comme un bien de consommation au bénéfice de ses utilisateurs (ce qui impose du personnel pour le traitement des eaux, la surveillance des bassins et la sécurisation générale de l’espace afin d’ accueillir les usagers); c’est dans ce sens que l’ASCAPE porte actuellement sa réflexion, sur une répartition équilibrée du coût de l’équipement entre ces 2 notions. Le syndicat qui vous représente en validera les modalités finales qui seront retenues et vous en serez tenu informés.


                                                   Le golf :
  La convention d'accès aux équipements gérés par P&V est échue au 5/11/2021 et P&V est encore actuellement propriétaire de tous les équipements sportifs.
  En particulier, l'exploitation du parcours de golf est toujours assurée par son propriétaire, sans convention particulière, jusqu'à la reprise par un prestataire désigné par l'ASCAPE. 
  Les négociations ont été longues pour que les charges du golf n'incombent plus à l'ensemble des propriétaires, et minimiser les futurs coûts des prestations offertes incombant aux golfeurs (avec avantage tarifaire pour les propriétaires).

 Le syndicat a validé le choix d’un prestataire, mais vous comprendrez aisément que tant que nous ne sommes pas propriétaires, aucun contrat ne peut être conclu et rien ne peut être divulgué. 
  P&V nous informe appliquer, à partir du 6/11, des tarifs d'accès spécifiques aux propriétaires, soit 25 €/green fee, et un forfait semaine à 100 €/ personne.

                                                 DIVERS :

  •  Les parkings couvert (Village et Hameau) sont du seul ressort des Syndics qui en ont le mandat de gestion, assistés des Conseils Syndicaux de ces copropriétés.
  •   Pour les Espaces verts, les contrats avec P&V n’ont en effet pas été reconduits au-delà du 30.09.2021 : trois entreprises extérieures ont été sélectionnées ce qui a permis une baisse globale de plus de 50 000 € sur le budget ASCAPE.
  •  Pour la sécurité, hélas, nous devons faire face aux incivilités qui vont croissantes. Nous sommes conscients de l’importance de la sécurité, et l’entreprise que nous avons retenu cette année a donné une meilleure satisfaction,   mais les contraintes budgétaires ne permettent pas les déploiements des moyens humains espérés . De nouvelles instructions seront données.
  •  La société Sogire, filiale du groupe P&V, reste, à ce jour, syndic de 2 copropriétés sur les 23 que compte le site Cap Esterel.


Nous espérons avoir répondu à vos commentaires et ne manquerons pas de vous tenir informé des prochaines avancés sur chacun des dossiers en cours.
 

Les réponses à vos commentaires suite à l'article sur les futures cessions

Publié dans 2021, p&vacap

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article