Compte-rendu de l'Euro-foot 2016 à Cap Estérel

Publié le

Compte-rendu de l'Euro-foot 2016 à Cap Estérel

L’euro-foot 2016 à Cap Estérel avec 3500 fans suédois s’est terminé le 23 juin 2016.

Si les journées et surtout les nuits ont été plus qu’animées et ont perturbé les non festivaliers, nous devons constater qu’aucun débordement engendrant des dégâts à notre patrimoine n’est à enregistrer.

L’équipe de sécurité de l’ASCAPE (renforcée pour l’occasion) et la société de sécurité de l’organisateur de la manifestation ainsi que la direction de Pierre et Vacances à Cap Estérel ont parfaitement collaboré et maîtrisé la situation afin d’éviter tout débordement.

Je précise que le nettoyage et la remise en état du site sont assurés et financés par Pierre et Vacances, ce qui ne va occasionner aucune dépense supplémentaire pour notre association.

Nous devons toutefois relever que de nombreux appels pour tapage nocturne sont parvenus à notre service de sécurité qui a eu fort à faire pour rétablir l’ordre.

Une telle manifestation que celle de l’euro-foot 2016 est une première pour Cap Estérel, tant par le nombre de personnes rassemblées, que par l’importante privatisation d’espaces ainsi que par la durée de l’évènement.

L’ASCAPE n’est pas opposée, par principe, à toute manifestation festive qui puisse avoir des retombées positives pour Cap Estérel. Toutefois cette expérience doit servir à l’avenir, pour que les parties concernées (résidents, commerçants, ASCAPE et son prestataire de sécurité…) soient mieux informées de l’organisation prévue, des conséquences sur la circulation dans le site et la gêne de toute sorte qui risque de survenir.

A cette fin, je souhaite, que pour toute manifestation à venir entraînant des adaptations nécessaires à l’usage des espaces partagés et aux nuisances de toutes sortes attendues, qu’un cahier des charges soit établi par les parties prenantes dans un détail d’anticipation suffisant, pour obtenir l’autorisation du Bureau de l’ASCAPE.

Le contenu de ce cahier des charges devra préciser notamment, la nature de la manifestation, les demandes d’aménagements des circuits de circulation dans l’espace partagé, le programme des animations et leurs possibles nuisances, ainsi que les autorisations légales à obtenir.

Michel Maître, Président de l’ASCAPE